FANDOM


Jean charles

Jean-Charles est un Modeleur de Réalité, technicien des 420. Il est le fondateur du Crew avec la reine Pandora. On le voit pour la première fois dans Gotta Get A Grip, le dernier épisode des Ω et des jeux. Personnage aux multiples facettes, d'une arrogance extrême, il se considère comme le plus grand génie que ce monde n'ait jamais porté. Surement a-t-il de bonnes raisons pour le prétendre.

Les débuts de Jean-Charles

Jean-Charles s'appellait initialement Sierra Malik, il est né en 1829 dans une famille très pauvre de Californie. Son père, charpentier, le battait rudement et sa mère ne lui apportait que très peu d'attention. Son enfance jusqu'à ses 16 ans se révèle chaotique...

EJwNyMsNhCAQANBeKIBx-AWswhYmSMCNOgTGk9ned9 xveoZp1pVE-lzBdiPmXnsegoPqkVX5noW6sfUmS8gEcrtKrdMsIgx-cWb5FLw6Hz8l8GUAlpjFhtjDA42foio6U-v6vsDBNQikA
L'exigence
Ekyoi7zW

De nature solitaire, il passait la majorité de son temps enfermé dans une vieille bibliothèque appartenant à son grand-père où se trouvait une importante collection de livres.

Absorbé par le siècle des lumières, il découvrait ainsi Voltaire, Montesquieu, Diderot, Rousseau, Kant, etc... Ses facultés de lecture étaient déjà surprenantes. Il lisait très vite et pouvait réciter un livre en entier sans broncher. À ses 18 ans, il en venait à considérer que " l'entièreté des écrivains du Siècle des lumières n'étaient que des harengères fieffées d'un manque de talent évident, voir gênant ".

L'oeuvre qu'il préparait : Un livre appelé L'exigence relatant des vérités sur la vie et sur l'avenir... "Un livre des dieux"... se murmurait-il...

Durant l'écriture, Sierra Malik continue à traîner dans sa chambre et n'aide que mollement son père dans la charpenterie. Pas manuel pour un rond, il agace, puis épuise le paternel qui finira par le mettre à la porte...

Malik se retrouve à la rue durant plusieurs années. Il ère dans des petits boulots sans intérêts pour survivre et passe le reste de son temps à paufiner son oeuvre. Il développe une thèse fondamentale sur « L'illumination », affirmant qu'il EST l'illumination que ce monde faible et médiocre requérait.

Cette thèse reste obscure sur bien des points, mais elle cimente le livre et scelle ainsi sa création. Livre qui d'après sa préface : « permettrait d'ouvrir un contrôle total sur le monde ». Livre qui n'a jamais été publié nulle part et lu par personne sinon Malik. De ce qu'on en sait...

En 1848, une ruée vers l'or commence en Californie dans la scierie Sutter's Mill.

Malik travaillait à Coloma quand le précieux métal fut découvert par un certain John Sutter. Toujours sur les bons coups, il fut rapidement mis au courant...

JC

Avant que la nouvelle ne se répande d'avantage, il organisa une expédition avec le peu de moyen qu'il possédait. Il réussi à se démarquer en découvrant de nombreux filons, notamment grâce à l’essor d'un autre pionnier dans le domaine, un certain Sam Brannan. Il sut défendre ses mines d'or et se démarqua intelligemment dans la direction de ses troupes. Ses employés qu'il surnommait " les fantoches de cette richesse si facile ", ne se rebellèrent jamais sous l'enseigne de l'empire " Jean-Charles society ". Et pourtant, à en juger le comportement ignoble du personnage, il y avait de quoi...

" Jean-Charles society " ... Malik avait décidé de changer de nom durant ses années de prospérité qui feront de lui l'un des hommes les plus riches de l'État de Californie. Tout le monde le nommait Jean-Charles et le craignait. D'autres disaient qu'il n'était qu'un mouflard sans talent chanceux comme pas deux...

De la richesse à l'immortalité...

Après des années de prospérité, la Jean-Charles Society s'impose comme une entreprise riche et influente aux États-unis, raflant la part belle du gâteau dans de nombreux secteurs économiques.

Jean-Charles est devenu millionnaire et il décide alors d'entamer un projet qu'il nourrit en lui depuis son enfance : Devenir immortel. L'argent sert à beaucoup de choses mais il ne nous écarte pas de la mort. Et la mort, JC veut l'anéantir... Car JC sait que l'argent n'est qu'une vertu superficielle il veut aller au-delà du contrôle ! Il veut contrôler la réalité : Son existence, sa mort et celles des autres...

En 1845, alors qu'il développait encore son intelligence dans la bibliothèque de son grand-père, Il avait découvert une mallette cachée comportant un petit livre nommé "La naissance de Lautréamont". Il se voulait prophétique et annonçait la venue d'un écrivain de génie, Isidore Lucien Ducasse a.k.a Lautréamont, qui porterait en lui "un morceau de l'invincibilité". Cette biographie de l'écrivain annonçait que "Les Chants de Maldoror" sortirait en Novembre 1868 dans des librairies de Paris.  

 
C4Umqpt9
O pou, à la prunelle recroquevillée, tant que les fleuves répandront la pente de leurs eaux dans les abîmes de la mer ; tant que les astres graviteront sur le sentier de leur orbite ; tant que le vide muet n'aura pas d'horizon ; tant que l'humanité déchirera ses propres flancs par des guerres funestes ; tant que la justice divine précipitera ses foudres vengeresses sur ce globe égoïste; tant que l'homme méconnaîtra son créateur, et se narguera de lui, non sans raison, en y mêlant du mépris, son règne sera assuré sur l'univers, et ta dynastie étendra ses anneaux de siècle en siècle.

Quand Jean-Charles se rendit à Paris pour trouver l'oeuvre, il eu alors la certitude qu'une subjectivité existait bien au-dessus de la race des hommes... Et qu'il était bel et bien l'élu. Il fut ébahi pendant toute la lecture des Chants de Maldoror et admis qu'il avait trouvé son maître. Enfin il avait déniché l'oeuvre qui se superposait parfaitement à L'exigence... Livre qui demandait une grande maîtrise de la compréhension abstraite, assurément difficilement lisible pour un humain lambda... Enfin, il avait reçu l'illumination décisive !  

JC voyait la voie de l'immortalité s'ouvrir devant lui...  

Le 24 Décembre 1868, tout allait changer dans sa vie.  

La forgerie d'Algo

Début Décembre 1868, après avoir lu le livre de Lautréamont, JC engage de nombreux marins expérimentés qu'il paye très cher. Il forme rapidement une expédition et part en bateau vers une île abandonnée située dans l’océan Atlantique Nord. Île qui prendra plus tard le nom de Smileys City.

Sur cette petite île de 419 km², à la végétation dense, se trouvait une tribu parlant un langage inconnu...

Algo !

Ils laissaient des Ω un peu partout sur les rochers pour montrer que l'île leur appartenait, et quand il essayaient de communiquer on pensait à du Portugais mastiqué dans de la mie de pain. Face à l'incompréhension, aucune langue ne leur avait été définie. Le but de toute façon était de prendre le contrôle de l'île et notamment de la forgerie.

Jean-Charles et son armée éliminèrent les résistants et emprisonnèrent les plus dociles. Il affirma alors devant la forgerie, face à Algo, maître de la tribu :

Je suis l'illumination que ce monde requérait. Je sais où les choses se passent, où bat le cœur de ce monde. Je suis riche et puissant, vous devrez faire avec moi désormais... Car je possède la clé pour descendre sous terre !

L'armée prit entièrement possession des lieux et Algo du se soumettre. La forgerie, qui était en fait une simple grotte où se trouvait marteaux, martinets, enclumes et divers métaux marqués d'un Ω, intriguait par ce qui était déposé sur le coin de l'établi :

Un masque de grenouille blanc tacheté de vert.

Un marin se rua alors sur le masque. Il voulu l'enfiler mais Jean-Charles lui somma de le reposer tout de suite. Les marins n'étaient plus autorisés à pénétrer la Forge...

L'expédition vers Shambhala

Si Jean-Charles a pris possession des lieux, vous vous doutez bien que ce n'est pas pour rien. Lors de son illumination décisive, Jean-Charles aurait reçu des messages provenant de Shambhala, là où la vie éternelle existe.

Cette fameuse illumination décisive aurait permis de situer la forge d'Algo, qui contient Le Métal CSB. "Crépitements de la Sauvagerie Batracienne".

Sans titre-3

La conception de ce Métal sans nom reste mystérieux. Il n'existe que sur l'île et il ne pourra être brisé que par une force spirituelle surpuissante. Seul un Modeleur de réalité de rang Maestro pourrait trouver la force de broyer le Métal jusqu'à le faire tourner à l'état de poudre. C'est dans l'état poudreux que le Métal prend alors sa véritable couleur. Une couleur verte permettant de réanimer Richard, le prince de Shambhala.

Algo possédait cette force et depuis déjà deux ans il travaillait sans relâche à la confection de la poudre CSB. Les fruits de ses deux années de travail se trouvaient dans un petit baril.

Sans titre-5

Une fois que le vert est révélé, il faudra alors plonger le masque dans la poudre CSB pour entièrement le recouvrir de sa couleur originelle. Il faudra "colorier" le masque en entier pour enfin s'immiscer dans l'identité du prince batracien et ainsi découvrir l'entrée du Little Ω, donnant sur le tunnel descendant vers Shambhala.

C'est ainsi que Jean-Charles enchaîna Algo dans sa forge et le nourrit pendant 8 mois tout en l'obligeant à casser le Métal pour remplir le baril de la quantité manquante. Algo s'exécutait sans jamais manifester une quelconque nonchalance. Cette attitude de travailleur acharné et désintéressé n'était pas naturelle, elle interpella Jean-Charles. Il se méfiait d'Algo pensant que celui-ci avait anticipé son arrivée depuis longtemps. Il ne pouvait pas communiquer avec lui sinon par des signes et des cris, il ne comprenait pas sa langue mais il pensait que lui comprenait la sienne... Algo était le seul à posséder la force de casser le Métal. JC avait essayé quelque fois mais impossible...Il était contraint de garder Algo en vie pour qu'il exécute le travail tout en se posant d'interminables questions sur ce que prévoyait le Forgeron...

Algo broyait et Jean-Charles déposait la poudre sur le masque...

C'est seulement une fois le masque couvert de poudre CSB que Richard prit vie. La masque s'illumina dans un éclair et de lourds éclats de fumée se dégagèrent dans toute la forge...

Nous sommes la nuit du 19 Octobre 1869 quand le travail titanesque d'Algo se termine.

C'est ce soir là que JC enfila le masque sur sa tête et devint Richard.

C'est ce soir là que Jean-Charles entendit des voix stridentes qui lui pétèrent les tympans, au point qu'il en tomba par terre !

Algo, enchaîné, ne pouvait rien faire sinon assister au spectacle. Après plusieurs minutes passées inanimé, Richard avait pris possession du corps de Jean-Charles. Il se releva, ne dit rien et s'en alla de la forge. L'expédition vers Shambhala ne fut pas longue puisque l'entrée se trouvait non loin de l'île... Au fond de l'océan.

L'éveil de la reine, l'immortalité acquise

Richard grâce à ses capacités surnaturelles parvint à plonger au fond de l'océan avec le corps de JC. Transcendé par la puissance du prince batracien, il déplaça un rocher énorme qui dévoila un long tunnel. Il nagea pendant 40 minutes consécutives à vive allure pour finalement trouver une cavité souterraine menant à l'hémicycle du Little Ω !

Richard trouva la reine Pandora, seule et figée sur place, et la réveilla en se mettant à genou au centre de l'hémicycle. Son éveil remplit la salle d'une odeur de weed étouffante qui fit tomber Richard dans le comas.

À son réveil, Jean-Charles était affalé sur un siège de l'hémicycle, Pandora se trouvait au centre avec le masque de Richard entre les mains... Voilà ce qu'elle a dit :

Humain vous avez trouvé le masque d'un prince ancien et... courageux. Richard... Mon Prince ! Son entité vit dans ce masque, il a pris possession de votre esprit pour revenir à moi, ici... Le point de départ de notre construction ! Le Little Ω ! Nous avons bâti cet empire il y a des siècles... Nous avons construit Shambhala ! Nous avons construit une déité derrière cette porte !

Il prônait effectivement une porte gigantesque dans l'hémicycle, marquée d'un Ω.

Stuff JC 2

Si j'ai été figé ici, c'est à cause des Alominaty... Ces chiens d'Agartha ! Ils ont scellé l'entrée par un sortilège et tué Richard ! Quant à vous, vous cherchez l'immortalité, c'est évident... Je vous l'offre. Prenez ce casque, en le portant vous ne vieillirez plus et ne ressentirez jamais aucune douleur... Prenez également ce Fucking ticket, il vous permettra de m'appeler si vous souhaitez que je vous télécharge quoique ce soit, sauf de l'argent... Moi je resterai ici, en attendant l'arrivée du changement... qui ne peut se dérouler qu'un 20 Avril !

JC lui expliqua qu'il savait que la reine se trouvait dans le Little Ω, qu'il désirait certes atteindre l'immortalité mais qu'il voulait aussi aller dans Shambhala, qu'il était prêt à aider Pandora pour accéder à la cité. Il voulait faire partie de son armée même s'il ne serait jamais vraiment considéré comme un 420.

Je vois, vous connaissez les 420... Vous êtes un Modeleur de réalité, vous voyez l'avenir... Qu'il en soit ainsi ! Votre aide pourrait effectivement m'être utile. Moi j'ai le temps de me fumer un paquet de bédos en attendant que la date du changement arrive... Vous, amusez-vous comme vous voulez... Retournez sur la surface de la terre et jouissez de votre place privilégiée d'immortel durant les années qui viennent... J'attendrai ici, dans ma fumée de THC...

Pandora céda à JC le casque de l'immortalité et le teleporta sur terre, sur l'île où se trouvait son armée... Une île qu'il allait maintenant nommer "Smileys City".

Smileys City

Nous sommes début 1870 quand Jean-Charles décide de construire une citée sur l'île abandonnée. Il demande à son armée de lever le camps, prétextant qu'il les rejoindra dans deux semaines en France.

Il se retrouve seul sur l'île.

Algo de son côté a disparu, mais plus d’inquiétude : JC et immortel et peut appeler Pandora quand bon lui semble en reniflant le Ticket magique.

C'est ainsi qu'il demande à la reine de télécharger une ville entière sur l'île. De la couvrir entièrement de bâtiments, d'une zone industrielle, de commerces, d'un parc public, d'une mairie, etc... Il a conçu des plans très précis qui forment Smileys City de l'extérieur comme de l'intérieur. Une ville sortie de l'imagination d'un seul homme.

JC opé

Il se nomme maire de la ville et fait rapidement exporter la CSB dans des banques influentes. Le gramme est alors coté extrêmement cher et Jean-Charles s'enrichit considérablement en écoulant seulement un quart des stocks contenus dans la forge d'Algo.

Ce coup de comm' mondial attire énormément de monde vers Smileys City où "des postes de choix y sont proposés", "une vie merveilleusement confortable", "un aller simple vers l'avenir"...

Comme Jean-Charles a une vision sur l'avenir, il sait que le présent de sa réalité est déjà en arrière de son temps. C'est l'essence même de l'illumination décisive. Il vole ainsi les idées d'Edison avant l'heure et se les attribuent. Sa côte de popularité s'enflamme et Smileys City devient rapidement un point de convergence à la pointe de la technologie du monde. Pour autant, JC demeure détesté par toutes les personnes qui le côtoient. Il s'efface alors et préfère élire un président à sa place. De toute façon, il a construit ce qu'il voulait : Une ville non loin de Shambhala... Il préfère se faire passer pour un imbécile auprès de la foule en se comportant comme un alcoolique perdu afin de retourner dans l'anonymat et surtout n'être jamais remarqué par Algo qui court toujours...

Repus par le succès, la gloire et les filles, il sait qu'il faut maintenant laisser passer la vie jusqu'au 20 Avril 1971 pour que quelque chose se passe...

Particularités de Jean-Charles

JC est un Modeleur de réalité. Grâce à l'illumination décisive il a une vision sur l'avenir. En 1971, quand les premiers 420 se réunissent dans le Little Ω, ses capacités de Modeleur de réalité évoluent. Il peut modifier l'espace environnant, sa couleur et ses aspects, pour plonger ses adversaires dans des pièges virtuels. C'est ce qui s'est passé dans Gotta Get A Grip quand Jean-Charles attire TzaTza dans un bar. Quand l'adversaire se trouve dans le contour de sa matrice, JC peut alors modifier le scénario par la pensée. L'essentiel du Film repose sur ce leurre où Jean-Charles guide Pianitza, puis TzaTza, dans un scénario déjà écrit. Il peut appeler Richard (sort JC Reality) dans cette Réalité (Si quelqu'un porte le masque à ce moment-là) et tuer l'adversaire aisément... Pour cela il doit faire en sorte que l'adversaire consomme Le Special K, une gélule spirituelle créée par lui-même dont est accroc Richard. C'est de cette façon que meurt TzaTza...

Stuff JC 1

♒ Le collier de Jean-Charles est une balle contenant de la poudre CSB.

♒ Le casque de l'immortalité donné à JC par la reine Pandora rend immortel son porteur tant qu'il le porte... C'est pourquoi Jean-Charles retire très rarement son casque. Tant qu'il le porte sur la tête, il est immortel. Quand il ne le porte pas, il redevient normal. Son organisme vieillit et il peut être tué...

♒ JC a obtenu de la reine Pandora le pouvoir d'ouvrir un accès vers Shambhala, le Little Ω mais également d'autres accès inconnus.

♒ JC possède un pouvoir en commun avec Richard : JC Reality (Ohm Shop).

♒ JC déteste les écrivains comme Levy et Musso. Et d'ailleurs il n'aime pas beaucoup d'écrivains... Sauf Lautréamont, Bloy et Céline qu'il considère comme ses maîtres.

♒ Quand JC pense, il entre parfois dans un état de Transe qui le rend ridicule en public. Il peut aussi s'agir d'actoring pour se faire passer pour un fou... On ne sait jamais vraiment sur quel pied danser avec lui...